slow life or not slow life ?

Vous avez remarqué ? cette envie ce besoin de ralentir…

Qu’on le veuille ou non, nos vies sont soumises à un rythme de plus en plus effréné. Toujours plus sollicités, toujours répondre plus vite, toujours être sur tous les fronts, et de préférence au top.

Notamment grâce à internet, aux réseaux sociaux, aux emails… Une vraie révolution qui a ouvert la voie de l’instantané. L’accès à tout, tout de suite…

slowlife3b

L’accès au pire malheureusement, mais aussi au meilleur : de belles personnalités qui partagent leur inspiration, leur créativité, essaimant ainsi l’enthousiasme et l’ouverture d’esprit à des communautés grandissantes, devenant des références dans leur domaine respectif.

Partageant d’abord sur leur blog, puis Facebook, puis twitter, puis instagram, puis snapchat, puis youtube, puis les stories, puis…

Une course vers la réussite ? certainement. qui permet de se dépasser ? sans aucun doute. mais aussi une course sans ligne d’arrivée…

Et vous savez ce qui est arrivé à ce pauvre guerrier Athénien ayant couru jusqu’à Marathon ?… (merci wikipedia. quand je vous disais qu’internet était merveilleux…)

slowlife2b

Il semblerait que pas mal de blogueuses soient arrivées à bout de souffle. Parties de rien, seules devant leur ordi, elles ont réussi par leur travail et leur talent à arriver au sommet. Et aujourd’hui, malgré ou à cause de ça, elles changent. Pas toutes pour les mêmes raisons. Et toutes n’apportent pas la même réponse. En tout cas, à force de tout donner, elles ont fini par vouloir faire des choix et redéfinir leurs priorités.

Je vous laisse (re)lire ces articles tellement éloquents qui m’ont beaucoup marquée et qui ont créé un écho en moi :

Alors, je dois confesser que je ne suis pas du tout sportive, et courir, vraiment ça me dépasse, même pour attraper le bus… alors bye bye l’analogie marathon.

Par contre, c’est vrai que niveau boulot, j’ai tendance à me donner à 200%. J’ai la chance de faire un travail que j’aime. j’ai aussi la chance de travailler en freelance. Donc à moi les nocturnes, les week-ends devant l’ordi… Et au début, j’étais contente. les premières années au moins.

slowlifeb

Et maintenant ? Bien que n’ayant sans doute pas la même pression que ces talentueuses femmes, j’avoue que moi aussi, je commence à saturer et à vouloir prendre du recul. (surtout que je suis une marmotte contrariée)

A me demander aussi à quoi bon ?

Pour l’instant, c’est plus un voeu, une résolution de rentrée. Je ne suis pas sûre d’y parvenir. J’ai toujours beaucoup de mal à dire non à un projet, même s’il est très loin de mon univers.

C’est un peu pour ça que j’ai repris ce blog (après l’avoir laissé en friche pendant qq années, le pauvre) pour exprimer ce que je ressens, pour montrer ce que j’aime, en dehors des contraintes. J’explore aussi d’autres pistes.

je suis en pleine réflexion et j’espère ainsi (idéalement) entamer un nouveau chapitre de ma vie, en mode slow life 🐌

et vous, où en êtes vous ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s