lecture inspirante : les nouveaux artisans

Aujourd’hui, je vous parle de quelque chose d’un peu différent, qui est pourtant la raison d’être de ce blog : trouver un équilibre entre travail et passion.

Vous avez peut-être senti que je n’aime pas beaucoup parler de moi (et encore moins montrer ma tête, haha) mais le magnifique livre de témoignages « Les nouveaux artisans, portraits d’une génération qui bouscule les codes «  de Magali Perruchini a fait écho à mes propres doutes et aspirations, et c’est peut-être cette lecture qui va enfin me faire changer de vie… et la vôtre ?

Je l’évoque brièvement dans la page à propos, je fais un métier créatif, et c’est une chance. Mais toujours en réponse à une demande client, avec parfois des briefs abstraits, des délais toujours plus courts, des changements de cap en cours de route… Ce qui n’est pas toujours facile à gérer, surtout pour une personnalité comme la mienne : Je ne sais pas dire non, je gère donc tous ces paramètres, souvent au détriment de mon équilibre. A quoi bon ?

C’était la raison de ce blog : créer des choses sans contrainte, juste pour le plaisir, pour moi, pour mon intérieur.

Et c’est aussi une des raisons qui m’a poussée à faire une formation de plumassière l’année dernière, notamment après la découverte du travail de la plume à l’exposition Alexander McQueen au Victoria & Albert museum (cf les 2 premières photos ci-dessous).

J’ai profité d’une accalmie dans le boulot (c’est l’avantage d’être en freelance), pour retourner sur les bancs de l’école pendant un mois. Une vraie bouffée d’air, pour changer de cadre, rencontrer de nouvelles personnes, découvrir des techniques, travailler de mes mains. Ça m’a fait un bien fou !

 

JULIEN_VERMEULEN_TOKYO_040
installation Julien Vermeulen au Palais de Tokyo (source Valerie Henri)

Et puis, fin de la formation, j’ai repris les vieilles habitudes et le train-train du boulot, 10h derrière mon ordi, les contacts par mail, et mon rêve de plume s’est éloigné, tout en restant dans un coin de ma tête bien sûr.

La preuve, lorsque j’ai lu divers articles sur cet ouvrage, « Les nouveaux artisans », j’ai tout de suite voulu l’acheter pour découvrir les portraits de ces personnes qui, elles, avaient sauté le pas : quitter leur boulot pour vivre de leur passion.

Et je n’ai pas été déçue. J’ai lu ces parcours d’une traite, me demandant pourquoi je m’épuisais encore à essayer de satisfaire tout et tout le monde, dans une course sans fin, au détriment de mes envies.

Des personnalités inspirantes, aux profils variés, simplement réunis par ce besoin de faire différemment, manuellement, et à un autre rythme, souvent après une première vie professionnelle valorisée sociologiquement, mais vide de sens.

Alors n’hésitez pas à découvrir ces 25 histoires singulières qui loin d’être un retour vers le passé, revendiquent une modernité alternative : un souffleur de verre, une céramiste, des brasseurs, un peintre en lettres, un boulanger, une tisseuse et… un plumassier, Julien vermeulen, dont j’avais déjà découvert le travail, très graphique (cf installation au Palais de Tokyo ci-dessus).

La boucle est donc bouclée pour moi, et qui sait, peut-être résonnera-t-elle également en vous, plus particulièrement sur un profil ou un autre.

Pour acheter le livre, c’est par ici

Pour découvrir le blog de l’auteure, Magali Perruchini et d’autres portraits d’artisans : les mains baladeuses

Et bien sûr, particulièrement pour cet article plus personnel, n’hésitez pas à réagir en commentaire, donner votre ressenti ou raconter votre propre parcours atypique, qui ne l’est peut-être pas tant que ça et qui pourrait être le déclic pour quelqu’un.

à bientôt ✨

2 réflexions sur “lecture inspirante : les nouveaux artisans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s