expo coup de cœur : Détournement de Stéphane Thidet

Probablement mon expo coup de cœur de 2018 ! Après le feu l’année dernière, et cette installation incroyable sur l’île de Murano à l’occasion de la Biennale d’art de Venise (à découvrir ici), je crois que cette année c’est son antithèse, l’eau et l’installation « Détournement » de Stéphane Thidet à la Conciergerie qui m’a le plus touchée.

Concrètement de quoi s’agit-il ? De la Seine qui est invitée par l’artiste à déambuler dans les salles de la Conciergerie à travers des méandres de bois et de métal, avant de reprendre son cours un peu plus loin, sous forme de cascade.

Ce détournement fait notamment référence à l’inondation de 1910 qui a laissé des marques encore visibles dans le bâtiment et pose aussi la question de la maitrise des risques futurs. Ici en tout cas, la Seine suit un chemin balisé et crée un dialogue apaisant entre ce lieu de patrimoine et de pouvoir(s) et l’eau du fleuve.

expo-detournement-thidet-kraftandcarat02

expo-detournement-thidet-kraftandcarat03

Avec une structure en bois clair très simple, dont la couleur s’intègre parfaitement à l’architecture du bâtiment gothique, la Seine devient attraction, avec détours et accélérations. Et en suivant ce cours alternatif du fleuve, on l’appréhende différemment, à un autre rythme : une eau quasi cristalline qui coule telle un ruisseau, son clapotis, le cheminement plus ou moins rapide à travers la salle…

expo-detournement-thidet-kraftandcarat04.jpg

Autre point intéressant, c’est le dialogue extérieur / intérieur. Car l’expo commence et finit à l’extérieur du bâtiment, sur la façade le long de la Seine : c’est l’incursion de l’eau par les fenêtres de la cuisine et la sortie sous forme de chute un peu plus loin.

wpdb7a9b12_05_06.jpg

expo-detournement-thidet-kraftandcarat07

L’artiste est un habitué des installations saisissantes. J’ai découvert son travail l’année dernière lors de l’expo « Désert » à l’abbaye de Maubuisson (souvent une excellente programmation et l’occasion d’une pique nique dans le parc aux beaux jours…), avec trois œuvres originales (voir ci-dessous), mais il a également exposé au Palais de Tokyo, à Versailles ou lors d’Estuaire 2009, où il avait installé une meute de loups dans les douves entourant le château des ducs de Bretagne à Nantes.

Je vous recommande donc vivement la visite à la Conciergerie, halte poétique à l’abri du tumulte de la ville.

Et pour celles et ceux que ça intéresse, je vous réserve une petite surprise très bientôt sur instagram. alors soyez attentifs…

DÉTOURNEMENT de Stéphane Thidet, jusqu’au 31 août 2018

Conciergerie
2, boulevard du Palais
75001 Paris

à bientôt 💧 ✨

crédit photo : kraft&carat / schéma Stéphane Thidet x crystal group

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s